Aller au contenu principal

Notice 06/01/01/235

30 décembre 2018

Un coussin parallélépipédique recouvert, sur une face et les quatre côtés, d’un tissu dont le motif s’inscrit dans la trame et forme, dans un sens, des fines bandes à dominante noire ,et dans l’autre, des groupes de trois bandes dégradées rose-orangé et jaune pâle. Ces coloris sont le fait d’un croisement avec la trame de fond de teinte écrue et donnent l’impression d’être comme estompés tout en créant une notion de profondeur.

Cette face et le pourtour sont reliés par une ganse rose foncé ; l’autre face est en fin tissu imprimé d’un motif floral avec oiseau à aigrette en vol. Le dessin est réalisé en aplats gris clair (pour le fond) et différents roses ainsi qu’un ton de rouge-violet assez foncé. L’ensemble a subi des décolorations, mais demeure en assez bon état.

Sur cette face, deux des angles sont dotés d’un anneau (de rideau ?) en laiton de 30 mm de diamètre, cousu au fil blanc.

dim. : ± 550 x 460 x 70

Publicités

Notice 06/01/01/234

27 décembre 2018

Un couvre-lit molletonné, en velours marron (pour le dessus) et tissu d’aspect soyeux (pour le dessous). Le motif piqué à la machine est identique au recto et au verso, les grands côtés sont dotés de retombées en tissu léger de même teinte que le dessus.

Le dessin, réalisé par piquage, est un entrelacs de triples bandes diagonales qui forment un grand losange dans lequel s’inscrivent d’autres diagonales formant également des losanges avec, au centre, un motif floral. Les petits losanges contenus dans le grand sont faits d’une seule couture rectiligne au travers de laquelle serpente une seconde.

Les surfaces triangulaires isocèles, extérieures au grand losange, sont ornées de traits ondoyants convergeant vers la pointe de chacun de ces six triangles. À ce motif couvrant la majeure partie du couvre-lit s’ajoute une bande à motif floral stylisé ; la technique d’ornementation demeure identique.

Le grand motif géométrique, ainsi qu’un second (situé vraisemblablement en haut, au niveau du recouvrement des oreillers), sont séparés par une bande plus large et sans ornement. L’ensemble est encadré d’une double bande légèrement plus étroite.

Le velours ras recouvrant le dessus est très usé (râpé par endroits) ; l’usure et la texture même du matériau donnent à sa coloration des nuances allant du brun foncé au gris-beige. Par contre, le revers est en assez bon état, et sa teinte ocrée, un peu jaune, est demeurée vive et chatoyante.

Les retombées en tissu léger sont parsemées de petites déchirures, notamment pour l’une d’elles à proximité de la lisière.

dim. : ± 2000 x 1350

Notice 06/01/01/233

22 décembre 2018

Trois tapis identiques dits « descente de lit », réalisés en matière synthétique imitant la fourrure. La coloration beige clair et la texture à poils courts pourraient faire penser à de la peau de vache ou de chèvre, mais l’uniformité d’aspect laisse peu de place à l’illusion.

Le revers forme un fin réseau de carrés diagonaux superposés sur une trame linéaire . Ce réseau carré – en matière synthétique ocre-brun – devait être à usage antidérapant ; aujourd’hui, la matière desséchée se délite complètement et tombe en poudre.

Les trois tapis sont tachés dessus et dessous. Les marques sont plus ou moins importantes (les plus larges sont au-dessous) et varient du grisâtre à l’ocre.

dim. : ± 1460 x 650

Notice 06/01/01/232

17 décembre 2018

Un oreiller (de plumes ?) en coton épais rayé de bandes bleu foncé sur fond écru ; les rayures sont faites d’une bande d’environ 10 mm et de deux très fines de part et d’autre.

La housse qui le recouvre est en coton écru, le côté ouvert (sans soufflet) est doté de cinq paires de cordonnets (du même coton) noués entre eux.

dim. : ± 600 x 600 x 80

 

Notice 06/01/01/231

13 décembre 2018

Deux traversins en coton blanc-écru, bourrés vraisemblablement de kapok (?) et recouverts de housses (du même coton) cousues à une extrémité et ouvertes sur l’autre.

Pour l’un, l’ouverture est bordée d’une fine ganse de dentelle ornant l’ourlet dans lequel est passé un fin cordonnet ; pour le second, la ganse de dentelle entoure deux côtés (un grand et un petit) de la housse ; l’ouverture est dotée de cinq boutons de nacre.

dim. : ± 1200 x 350 x 100

Notice 06/01/01/230/07

8 décembre 2018

Quatre feuilles de papier épais, de teinte rose foncé assez terne et légèrement nuancé. Cet aspect provient de la nature même du papier qui laisse apparaître un peu des fibres qui le composent. La première feuille est un peu salie de poussière ocre sur un des petits côtés et sur environ un tiers du grand ; les suivantes en sont exemptes.

Ces feuilles épousent parfaitement le fond de 06/01/01/230 et dissimulent la lettre F (rouge) qui y est imprimée.

dim. : 270 x 420

Notice 06/01/01/230/06

4 décembre 2018

Dix-huit cahiers de six feuilles (sans couverture ni couture) à réglure bleu et rouge, en très bon état, vierges et ayant conservé leur aspect d’origine.

dim. : 230 x 360