Aller au contenu principal

Notice 06/05/01/05

28 avril 2020

Quatre rectos de pochettes de disque de trois formats différents, édités à des fins promotionnelles. Ces visuels sont à l’identique des pochettes commercialisées, mais sont dépourvus de verso. Tous sont illustrés de reproductions photographiques.

– Le plus grand est intitulé « Concert de musique royale » et est édité par Vogue sous la référence PVC.16.015. Le texte noir est imprimé sur un fond jaune pâle ; au-dessus, dans un large bandeau jaune vif, quatre reproductions de tableaux (en noir) illustrent le propos : on y voit Henry VII, Jacques Ier d’Écosse, Anne Boleyn et John Dowland ; ce dernier est traité en négatif.

Les quatre angles du support en carton léger sont perforés d’un trou de punaise ; deux sont déchirés.

–  Le format intermédiaire correspond à un 33 tours 25 cm consacré à Louis Armstrong dont on voit le visage, embout de trompette aux lèvres, cadré dans le centre d’un disque (noir) ; le fond est rose marbré ainsi que le bandeau vertical à gauche, sur lequel sont inscrits, en réserve blanche, le nom du musicien, les titres enregistrés et l’éditeur (Fontana). Ces enregistrements ont été réunis sous le label « Géants du jazz » ; ils sont référencés sous le n° 662.002 TR, imprimé en noir dans l’angle supérieur droit.

Le document est marqué de cinq perforations.

– Les deux dernières pochettes factices sont au format des 45 tours.

La première fait état d’un « concert » de Sydney Bechet avec Claude Luter et son orchestre (« When the Saints » et « Old Fashioned Love ») ; on y découvre le principal protagoniste debout, au saxo soprano, vu en contreplongée, devant un micro et sur un fond de rideau rouge. La partie gauche de l’illustration laisse deviner un public debout dans la pénombre. Le disque a été produit par Vogue sous la référence EPL.742.?. Le document a subi les mêmes perforations de punaises, mais ici les angles sont fortement déchirés ; l’angle inférieur droit, où sont inscrites les références, a été réparé au ruban adhésif ; à noter également une longue craquelure verticale dans la partie droite.

La seconde est illustrée du visage de Brigitte Bardot enveloppé de cheveux ondulés. Le portrait photographique en couleur est incrusté sur fond bleu ciel légèrement nuancé. Aucun titre ; seule la référence Versailles 90 S 233 permet de relier le disque au film de Claude Autant-Lara « En cas de malheur » sorti en 1958. Le document est en assez bon état, excepté les deux angles inférieurs, le droit étant déchiré.

dim. : 300 x 312, 260 x 260, 180 x 180, 182 x 182

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :