Aller au contenu principal

Notice 06/05/01/01

5 avril 2020

Deux affiches publicitaires pour les automobiles Renault « 4 CV » et « Domaine ». L’une et l’autre sont en quadrichromie et représentent le véhicule à l’arrêt dans un environnement paysager. Le type et la marque sont inscrits en gros caractères noirs, sous la photo, dans une réserve blanche couvrant toute la base de l’affiche. Le logo losangé (jaune et noir) est centré au-dessous du texte ; la mention « Régie nationale » est associée à l’intitulé de la marque. Les modèles représentés datent du milieu des années 1950.

La « 4 CV » est photographiée en gros plan, légèrement en plongée ; elle est garée dans une allée devant un escalier de briques et parapet en grosses pierres à peine équarries Plus haut, on devine une terrasse et un second escalier couvert d’une toiture de tuiles plates. Les abords sont très verdoyants : cyprès, lierre, buissons. Au premier plan, longeant l’allée, on voit un rang de rosiers roses. En plan médian, une jeune femme brune aux cheveux courts, vêtue d’une longue jupe vert émeraude et d’un pull-over noir, tenant un sac par sa longue bride, descend l’escalier ; son mouvement s’arrête à la quatrième marche. La voiture, immatriculée 1954 CB 75, est vert foncé, ses roues (en étoiles) sont de couleur crème.

Le paysage de la seconde affiche est alpin – la photo est légendée Val d’Isère. Le ciel bleu, à peine nuageux, éclaire les crêtes neigeuses et les quelques maisons du village, parmi lesquelles un gros chalet-hôtel et une banque. La « Domaine », variante de la « Frégate » version break, est en premier plan, hayon ouvert. Entourée de cinq personnages – dont un avec un chien – en tenue de sport d’hiver (pull, anorak, bonnet, lunettes noires…), elle est arrêtée sur un chemin environné de neige d’où émerge une rare végétation jaunie ; en arrière-plan, une vaste étendue blanche forme un équilibre visuel entre le village et la chaîne de montagne. La photo a été prise en légère contre-plongée. Le break est vert moyen, son immatriculation est difficilement lisible étant donné l’angle de prise de vue – pourrait être 3172 FB 75.

Les deux documents sont en assez mauvais état (déchirures multiples, froissements, marques de punaises), mais ont conservé leur chromie intacte ; seule la poussière en a un peu endommagé la qualité. Le second, très empoussiéré, est le plus abîmé : un long morceau de l’angle inférieur droit est déchiré (ce fragment a été répertorié dans un inventaire précédent).

dim. : 1000 x 620

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :