Aller au contenu principal

Notice 06/03/01/09 (suite)

21 septembre 2019

g) Page simple, coupée (déchirée) assez proprement en marge gauche et déchirée dans l’angle inférieur droit (partie manquante). Une image photographique, qui couvre les 9/10es de sa surface, montre Juliette Gréco, vêtue de noir, entourée de trois personnages ; tous quatre marchent dans un décor nocturne où l’on voit de grandes nattes suspendues à des assemblages de lattes formant un genre de toiture.

À la droite de l’actrice, un homme en pantalon à bords retroussés et chemise légère à motif torsadé, et une femme entièrement vêtue de blanc (chemise et pantalon) ; tous deux sont jeunes. À sa gauche, un Africain à ample chemise rayée et short clair joue de la guitare tout en marchant. L’homme et l’actrice regardent le musicien, la femme regarde vers le sol.

La scène se passe au Tchad (comme l’indique le fragment de texte de bas de page) pour le tournage des « Racines du ciel » de Darryl Zanuck. À droite de ces quelques lignes, un fragment de titre (« Amis de Saint-Germain-des-Prés ») dont le début devait se trouver sur la page de gauche (absente). La légende de la photo précise qu’ils sont devant les cases de Maroua et que les deux personnages qui accompagnent Juliette Gréco se nomment Cazalis et Doelmitz. Cela se passait en 1958.

Au revers, le sujet est publicitaire, la photo occupe un peu moins de surface que sur l’autre face ; elle est entourée d’une marge sur trois côtés et légendée  sur celle du bas. L’image représente une jeune femme blonde, en gaine et soutien-gorge « Chantelle ». Le fond est uniformément noir, le mannequin est cadré juste aux genoux, dans une position penchée incompatible avec un équilibre naturel. La prise de vue (en contre-plongée) est éclairée à la fois de face (avec pour principal but de rendre la gaine lumineuse) et de dessus (reflet sur l’arrière des bras et des cheveux). La position bras relevés, avant-bras repliés et mains aux doigts écartés donne au personnage une attitude d’envol ou de lévitation. La gaine ainsi présentée est nommée 603 et son prix était de  5900 francs.

Le document – imprimé en N/B – est fortement jauni et empoussiéré ; sur les bords haut et bas, on distingue deux marques de punaises formant de vagues cercles un peu plus clairs.

dim. : 350 x 262

Publicités

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :