Aller au contenu principal

Notice 06/01/01/220

1 octobre 2018

Un ex-calendrier bimestriel – illustré de reproductions de tableaux du Louvre (pour la plupart des détails ou des recadrages) – dont les bas de page ont été coupés. Il ne reste que les reproductions qui occupent presque toute la surface de la page, excepté une marge de 3,5 cm sur les côtés.

Les feuillets sont reliés par deux barrettes de griffes en métal laqué blanc, passées au travers de fines perforations rectangulaires pratiquées dans les hauts de page ainsi que dans une bande de carton blanc de même largeur. Un grand trou circulaire est percé à cheval sur les feuillets et le carton ; une tige de métal laqué blanc – recourbée au centre en demi-cercle – est passée au travers des huit premières griffes de part et d’autre du trou : elle fait office de suspensoir.

Les six reproductions en quadrichromie (Portrait d’une princesse de la famille d’Este de Pisanello, Portrait de Mademoiselle Rivière de Ingres, Le Banquier et sa femme de Metsys, Vénus et les trois Grâces de Botticelli, Gabrielle d’Estrées et la Duchesse de Villars de l’École de Fontainebleau, et La Marquise de la Solana de Goya) sont d’assez bonne qualité ; il est à noter que plusieurs des titres sont inexacts ou imprécis (par exemple, Le Prêteur et sa femme) ou que le cadrage élimine le personnage clé du tableau (sur celui de l’École de Fontainebleau, on ne voit que la duchesse de Villars et la jeune femme cousant en arrière-plan).

À noter également que, les bas de page étant coupés irrégulièrement mais dans une certaine progression de longueur, on peut voir l’amorce d’un logo appartenant à une fameuse fabrique de papier dans les années 1950 ; des documents au nom de ce fabricant ont déjà été répertoriés dans l’inventaire.

dim. : ± 305 x 390

Publicités

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :