Aller au contenu principal

Notice 01/01/02

22 octobre 2020

Trois grandes pierres lithographiques (qui étaient) disposées de telle manière que l’ensemble forme un petit banc de jardin. Deux (étaient) posées à chant verticalement et la troisième horizontale sur le chant des deux premières – cette pierre d’assise débordant un peu des deux côtés des pierres porteuses, à peu près de l’équivalent de leur épaisseur.

Leurs chants sont rugueux et conservent les marques d’outils qui ont servi à leur taille. Ces empreintes sont néanmoins sensiblement différentes d’une pierre à l’autre ; la plus grande (celle qui servait de siège) a des marques plus régulières et plus denses que les deux autres ; sur l’une d’entre elles, on perçoit, peut-être, des traces fossiles.

Aujourd’hui, les faces lisses des trois pierres sont couvertes de résidus végétaux bruns et/ou verdâtres ; on y trouve également quelques marques semi-circulaires un peu plus claires.

À l’origine, ces pierres devaient être gravées sur l’une des faces ; après ce long séjour en extérieur, il n’en demeure aucun indice.

Une des pierres a un de ses chants légèrement arqué ; il est délité sur une face d’une portion d’environ 1/3 et sur une épaisseur constante de 20 mm. Cette partie détachée est entière et intacte.

dim. : environ 600 x 400 x 120