Aller au contenu principal

Notice 06/04/01/01/03

13 décembre 2019

Un ticket en carton léger beige, découpé à la base d’un demi-cercle et à demi déchiré verticalement, portant l’inscription « Association des Œuvres sociales des étudiants » (soulignée d’un petit trait), et, plus bas, « Parterre » (en caractères gras). Au-dessous du texte, un numéro : 001832 (la déchirure passant sur le 8, le chiffre est difficile à lire). L’ensemble du texte (imprimé en noir) est encadré d’un filet ; les chiffres sont séparés du texte par un autre filet.

Au dos, en tout petits caractères, on peut lire « Contrôle automatique » mais l’encre est un peu passée.

dim. : 36 x 28

Notice 06/04/01/01/02

5 décembre 2019

Un fusible (ou porte-fusible ?) en céramique blanche, marqué sur un côté d’un trait de peinture noire et, plus généralement, de crasse. Le dessus est percé d’un trou au centre ; de part et d’autre de ce trou, deux formes oblongues blanchâtres qui laissent supposer un rebouchage fait d’une sorte de ciment. Au-dessous, dans l’axe de ces oblongs, émergent deux plots en laiton, fendus de la base au sommet.

Les côtés du bloc de céramique sont inclinés et permettent une prise plus aisée (entre pouce et index) pour l’arrachement du fusible de sa partie femelle. Le même « rebouchage » est pratiqué au-dessous, entre les plots.

dim. : 54 x 13 x 28

Notice 06/04/01/01/01/01

30 novembre 2019

Des agrafes pour autocloueur soudées entre elles par petits blocs qui, à l’origine, formaient une barrette homogène.

Elles sont en métal cuivré et ont conservé un aspect proche du neuf.

dim. (l’une) : 5 x 12

Notice 06/04/01/01/01

25 novembre 2019
tags:

Un sachet d’emballage en matière plastique transparente très fine, imprimé d’aplats rouges aux extrémités et bleu foncé, blanc et rouge au centre.

Les textes imprimés en blanc font état d’une marque de pâtes alimentaires (Pisanella) et ceux imprimés en bleu sont consacrés aux renseignements pratiques.

Le sachet est ouvert sur un des petits côtés (initialement soudé à chaud) et entièrement froissé. La matière est desséchée, cassante.

dim. : ± 120 x 100

Notice 06/04/01/01

21 novembre 2019

Un duffle-coat beige, d’un modèle ancien (vraisemblablement en provenance de la Marine), dont le bas a été raccourci et cousu au point de croix. Sur les quatre boutons en bois en forme de doubles cônes, trois sont d’origine ; le dernier a été fabriqué dans un bout de sapin – assez grossièrement, mais en respectant les proportions.

Les liens (sortes de brandebourgs) sont faits de cordelettes tressées et – à l’exception d’un – demeurent en bon état.

Le vêtement est doté de deux larges poches plaquées, d’un empiècement doublant les épaules et englobant la capuche dont le bord est serti de gros boutons-pression et d’une patte (à deux boutons) pour protéger le cou.

Le bas des manches est également doté de pattes (avec boutons) réglables.

Le tissu (de laine ?) est assez rugueux et non doublé. Il est un peu mité et, surtout, très empoussiéré. Aucune étiquette n’identifie une marque de fabricant ni d’indication de taille.

 

Notice 06/03/01/17

17 novembre 2019
tags: ,

Quatre-vingt-neuf punaises à une pointe (soudée), en métal doré (laitonné ?), tête légèrement bombée.

Sur chacune, la pointe est couverte d’un résidu de plâtre (ou torchis). Sur certaines pointes, un petit morceau de papier (déchiré du document qu’elles fixaient) est resté accroché.

dim. : Ø ± 10, h. 10

 

Notice 06/03/01/16

13 novembre 2019

Résidus de plumes (de paon ?).